Capri MK1 (72-74)

Ford Capri

Ford Capri 1300 XL - 1972

Cette voiture est mon cadeau de noël 2006. J'ai vécu les 26 premières années de ma vie en Allemagne, pas loin de Cologne et j'avais 10 ans quand les premières capris ont commencé à silloner les routes allemandes.
La mienne a été construite en novembre 1972 à Cologne. Elle totalisait 55000 kms lorsque je l'ai achetée dans son jus. Aux dires de mon beau-père, spécialiste, ce kilométrage semble refleter la réalité au vu de l'état général de la voiture (intérieur et pièces mécaniques) qu'il est en train de me refaire "à neuf".
La première opération a été de mettre le cable de frein à main manquant. Faute de pièce disponible dans un temps limité, Leroy Merlin nous a fourni tout ce dont nous avions besoin.
Les pièces qui ont été changé ou qui sont en passe de l'être depuis que je l'ai acheté et à ce jour du 13 février 2007 sont :
- disques, étriers et plaquettes de frein - banquette arrière - volant d'origine par un volant 3 branches de capri III - jantes tôles d'origine par des jantes alu BMW de 13 pouces en 4X100 5.5J ET18 - tableau de bord 2 compteurs - ensemble 2 compteurs - levier d'ouverture du capot moteur - batterie neuve - remise en état du système de basculement vers l'avant du dossier du siège conducteur pour permettre l'accés à la banquette arrière.
Pour monter ces jantes alu, j'ai mis des adaptateurs de voie de 4X108 en entrée et 4X100 en sortie de 25 mm ce qui fait qu'à l'avant comme à l'arrière, les roues arrivent à fleur de carrosserie sans dépasser et sans que cela frotte à l'arrière, même à pleine charge. J'ai fait remonter les pneus presque neufs qui étaient sur les jantes tôles (des continental en 165/80). Pour la petite histoire, j'avais déjà fait cette combinaison sur ma Peugeot 106. Tout sera vidangé (moteur, boite, pont), les filtres changés, les durits suspects changés et chaque pièce mécanique vérifiée. Le radiateur, c'est fini. Le moteur, le petit Pinto 1300 qui tourne comme une horloge, me suffira pour un usage au quotidien. C'est d'ailleurs bien que j'ai pû trouver une capri avec cette cylindrée au regard de la consommation (moyenne réelle sur un parcours de 720 kms : 7,8l/100) car je possède une autre voiture de collection d'une autre marque équipée d'un L6 essence et la consommation n'est pas du tout la même. La voiture, à l'achat, avait une radio FM et un petit haut parleur. Cela me suffit amplement pour suivre l'actualité.
Je me suis constitué doucement, au gré des opportunités, la banque de pièces suivante :
- pare brise
- phares avant, arrière, clignotants (cela devient rare pour une 1bis)
- moteur d'essuie glaces
- boitier complet de chauffage de l'habitacle.

Le compartiment moteur subit un traitement anti corrosion et beaucoup d'éléments ont déjà été repeints ou vont l'être. Mais le plus dur reste à faire pour quelqu'un qui n'a que peu de notions en carrosserie, la peinture des passages de roues et des bas de caisse après préparation de ceux-ci car, comme sur la majorité des capris, la rouille a gangréné ces parties. Mon beau-père y réfléchit. Il n'est pas question de la repeindre entièrement car d'une part le restant de la peinture, à part des points de rouille et de cloque ça et là, est en bon état, et d'autre part la couleur d'origine me plaît bien.

la voiture est passée en peinture fin mars chez un professionnel, tout le reste ayant été fait par Claude, mon beau-père, y compris la préparation à la peinture. Ce sont environ 300 heures qu'il a passé dessus depuis fin décembre (heureusement qu'il ne m'a pas facturé la main-d'œuvre!). Je suis remonté avec sans problême et elle est destinée à un usage régulier. Remerciements à Claude BADIER (Alain BONHOMME et Denis PHILIPPE généreux donateurs).

Stephan - France

Ford Capri 1300 XL - 1972

Depuis toujours j'ai voulu avoir une voiture de "collection" et c'est en passant par hasard devant un garage que j'ai vu cette capri. La premiere fois que j'ai vu une capri, c'était celle de mon frere qu'il a eu pour ses 18 ans. Mais malheureusement elle n'existe plus. Je vais essayer de retrouver une photo, bref ... C'est mon grand-père qui m'a affert cette capri, et devinnez ... et oui pour mes 18 ans. Depuis elle roule toujours et elle est visible du coté de Vannes dans le Morbihan. C'est une troisieme main, mais la derniere.


Ludovic - France

Ford Capri 1300 - 1973

bonjour, je visite quelque fois votre site, très très bon.
voilà les photos de ma petite, c'est un mkI face lift à l'origine en 1300 4 cylindres en ligne, aujourd'hui montée avec un 2000 boite 5 d'une Sierra. Les sièges avant sont d'une Nissan coupè et quelques gadget... Elle roule tous les jours sans problème, mais depuis le changement de moteur elle roule fantastiquement !!!!
Pardonnez pour le francais... je suis italien...
giorgio ford rules!

Giorgio - Italie

Ford Capri 1600 GT - 1974


Hugo - France

Ford Capri 2000 GT - 1973

Ford Capri 2.0 L 1973 facelift équipée aujourd'hui d'un moteur Sierra 2.0 L 4 cylindres et de jantes cragar.

Fabio - Italie

Ford Capri Crayford 2300 GT - 1972


Photos du web

Ford Capri 2300 GT - 1974

Celle-là, elle m'attendait... En effet, l'acquisition de cette Capri de 1974 (une 2300 GT) est assez originale :
heureux propriétaire d'une Capri MK III de 1979 (une 1600 S de couleur vieil or, affichée dans la même rubrique photo), mes rêves de nouveau véhicule allait plutôt pour une 2600 RS... Et puis un jour, un pépin est survenue ; le pneu avant-droit de ma Ford explose et je me retrouve projeté (heureusement à basse vitesse) sur un "bon vieux mur de grès bien d'chez nous".
Il fallait se résoudre à enlever la belle et la porter jusqu'au garage. Une semaine plus tard, je contactais à nouveau le garagiste (je n'avais pas eu le courage de retourner voir mon carrosse tout de suite, tellement cette mésaventure m'avait angoissé) et là, le garagiste m'annonce, qu'en allant demander les devis et la disponibilité des pièces de carrosserie à la casse, on lui avait parlé d'une Capri qui trônait au milieu d'autres véhicules, sauvée par le propriétaire des lieux (merci Christian).
L'appréhension passée du premier coup de téléphone, je pensais que cela n'irait pas plus loin, mais la visite sur les lieux me clouait sur place : au premier regard "je devais posséder cette magnifique inconnue" qui n'avait pas de mal à me faire "flasher" (la couleur est encore plus belle en réalité, car sur la photo, il y a encore la poussière et la crasse de son stationnement prolongé !). Pour la petite histoire, cette belle Capri a subit un début de restauration par un garagiste qui malheureusement n'a jamais pu la terminer. Elle restait ainsi deux ans sur un parking avant que Christian, le propriétaire de la casse, ne la rachète et la sauve d'une mort annoncée. Les sièges en Skaï noir devaient être magnifiques. La banquette arrière est moulée avec deux places en siège baquet également. Mais le soleil qui est rentré par la lunette arrière, a littéralement explosé le revêtement. L'intérieur est très propre (sur la photo, j'ai pas fait le ménage). Il y a deux boutons de part et d'autre du volant, à gauche pour les phares, et deux autres pour commander les vitesses des essuie-glace ; il y a un petit vide poche très classe, entre les deux sièges avant et du côté droit du volant, l'allume-cigare et le cendrier sont camouflés par un petit clapet. Assis, on prend en main un volant assez fin avec le logo capri écrit à l'ancienne, et la conduite est très punchy (les 108 c du V6, change du 4 cylindres de sa petite sour) ; elle possède un bon braquage, mieux que sur ma 1600. Reste encore au garagiste quelques réglages à opérer. Ensuite, dès que j'ai terminé les réparations sur l'autre Capri, je contacte le cellier pour refaire un intérieur digne de ce nom. Pour la carrosserie, je pense utiliser la couleur blanche sous forme de motifs, et "casser" l'aspect trop uniforme de l'ensemble

La couleur jaune est certes jolie mais néanmoins trop monochrome, de plus, cela rappellerait le chrome du véhicule (les essuie-glace, le retro-viseur, les deux petite grilles de la caisse et les pare-chocs sont magnifiques) et ainsi, cela ne serait pas trop "ostentatoire" comme dit le ministre... Pour la sellerie, même teinte, blanc-ivoire ou écru et le même jaune et peut être l'utilisation de rehausse bois. Reste plus qu'à finir les restaurations de ma 1600, de terminer cette 2300 et dans un an je repars à la recherche de ma 2600 RS... elle m'attend !

Paul - France

Ford Capri 2600 GT - 1972

L'histoire de cette Capri est assez amusante puisqu'elle fut achetée en première main dans la Sarthe, puis revendue à Gilles en Ile et Vilaine. Celui dernier la garda quelques années, puis ers 2005 la mit en vente. Elle se retrouva dans les Charentes puis fut de nouveau vendue à Nicolas qui habite à quelques dizaines de kilomètres de chez Gilles.
Elle est dans un superbe état, et je ne suis pas le seul à regretter de ne pas l'avoir acheté.

Nicolas - France

Ford Capri 2600 GT - 1973

Cette Capri 2600 GT a été entièrement restaurée: Carrosserie, peinture, sellerie et mécanique.
- Peinture compartiment moteur, habitacle et intérieur du coffre.
- montage mécanique et intérieur
- Peinture extérieure
- Le châssis, la transmission complète et l'ensemble de la direction ont reçu un noir satiné.

Les parties sensibles de la carrosserie ont bénéficié d'un traitement anti-corrosion.
Cette Capri dispose d'éléments non d'origine
- Jantes chromés 14"
-Rétroviseurs obus chromésv -Double sortie échap. modifiée
-Fausse grilles aération et baguette de toit CAPRI 1
-Bas de caisse non peint (noir à l'origine).

Je vous propose la liste de pièces et autres qui permettent aujourd'hui à cette Capri 2600 GT de sillonner à nouveau les routes de ma région.
- Réfection radiateur + bouchon
-Filtres (air, essence, huile,), bougies, durites, colliers, courroie Pochette joints moteur
-Soupapes et joints queues de soupapes
-Kit réparation carburateur
-Pompe essence
-Batterie, ampoules, relais
-Rectification disques, garnitures freins, maître cylindre, flexibles
-Réfection skaï sièges et tableau de bord, tapis sol arrière + coffre
-Joint et clef pare?brise, rétroviseurs obus, pneus et jantes
-Silencieux échappement + colliers
-Visserie, agrafes
-Contrôle tech., carte grise, assurance

Cette restauration de 2 ans, revient à plus de 50000 frs, en sachant que la main d'œuvre en mécanique et carrosserie est comprise dans cette somme. J'espère ne pas avoir trop modifié le "look" original de cette CAPRI. Pardon aux puristes.
Mes parents ont acheté la 1700 gt en février 1970 et l'ont utilisée jusqu' en 1989, année où elle sera remisée dans une grange chez mes grands-parents. Régulièrement nous irons la faire tourner.
Entre temps, la pompe à huile casse pendant l'hiver 1987. Moteur HS par la faute du garagiste local. Sur ses bons conseils, mes parents achètent un moteur d'occasion, mais le garagiste rencontre des problèmes lors du remontage ; bizarre! Mon père récupère la voiture mais ne retrouve pas du tout la "puissance" du 1700. En 1989 c'est la mise hors circulation.
En 1993, mes parents financent la restauration de la Capri. La carrosserie et divers éléments mécaniques seront réparés, notamment pour le contrôle technique. Un an après mon père se décide à remplacer ce 2e moteur vraiment poussif. Il achète un 1700 en échange standard. C'est à ce moment que nous nous apercevons que le moteur d'occasion était un 1300 bien fatigué. Vous avez déjà installé un collecteur + carbu de 1700 sur un 1300 !! Voilà dix ans qu'elle est restaurée.

Hugo - France

Ford Capri Liens

Capri 2.8 injection special 1985

Présentation de ma Ford Capri 2.8 injection special de 1985

Documents Capri

Catalogues, articles, tests

Capri des visiteurs

Photos de vos Capri
Images reçus des visiteurs de
capri-legend.com

US, EU, retrouvez les voitures que l'on ne croise que trop rarement sur nos routes.

Ford Capri
Vos Capri
Remonter