FORD CAPRI 1300 XL 1972
Ma Capri 2.8 injection 1985
Mes anciennes Ford: Capri V6 1978 Taunus Coach 1972 Taunus break 1975
Caractéristiques techniques des Capri de 1969 à 1986.
Liens vers des sites Ford, Taunus, Capri, Granada, Zodiac
Les Capri sur le marché de l'occasion
Histoire du Projet Capri
Diaporama et histoire de la Capri MK I
Diaporama et histoire de la Capri MK II
Diaporama et histoire de la Capri MK III
Photos et caractéristiques des voitures de mes visiteurs.
Annonces du Club Capri Passion: Achat, vente, autos, pièces, Capri, Taunus, Granada, etc ... Forum Capri Vidéo Ford Capri
FORD CAPRI
1300 XL
1972
 


  

 

FORD CAPRI 1700 GT XLR 1972

Cette voiture est mon cadeau de noël 2006. J'ai vécu les 26 premières années de ma vie
en Allemagne, pas loin de Cologne et j'avais 10 ans quand les premières capris ont
commencé à silloner les routes allemandes.
La mienne a été construite en novembre 1972 à Cologne. Elle totalisait 55000 kms
lorsque je l'ai achetée dans son jus. Aux dires de mon beau-père, spécialiste, ce
kilométrage semble refleter la réalité au vu de l'état général de la voiture (intérieur et pièces
mécaniques) qu'il est en train de me refaire "à neuf".

 

 

La première opération a été de mettre le cable de frein à main manquant. Faute de pièce
disponible dans un temps limité, Leroy Merlin nous a fourni tout ce dont nous avions
besoin.

 

 

Les pièces qui ont été changé ou qui sont en passe de l'être depuis que je l'ai
acheté et à ce jour du 13 février 2007 sont :
- disques, étriers et plaquettes de frein
- banquette arrière
- volant d'origine par un volant 3 branches de capri III
- jantes tôles d'origine par des jantes alu BMW de 13 pouces en 4X100 5.5J ET18
- tableau de bord 2 compteurs
- ensemble 2 compteurs
- levier d'ouverture du capot moteur
- batterie neuve
- remise en état du système de basculement vers l'avant du dossier du siège conducteur
  pour permettre l'accés à la banquette arrière.

 

 

Pour monter ces jantes alu, j'ai mis des adaptateurs de voie de 4X108 en entrée et 4X100
en sortie de 25 mm ce qui fait qu'à l'avant comme à l'arrière, les roues arrivent à fleur de
carrosserie sans dépasser et sans que cela frotte à l'arrière, même à pleine charge. J'ai fait
remonter les pneus presque neufs qui étaient sur les jantes tôles (des continental en
165/80). Pour la petite histoire, j'avais déjà fait cette combinaison sur ma Peugeot 106.
Tout sera vidangé (moteur, boite, pont), les filtres changés, les durits suspects changés et
chaque pièce mécanique vérifiée. Le radiateur, c'est fini. Le moteur, le petit Pinto 1300 qui
tourne comme une horloge, me suffira pour un usage au quotidien. C'est d'ailleurs bien que
j'ai pû trouver une capri avec cette cylindrée au regard de la consommation (moyenne réelle
sur un parcours de 720 kms : 7,8l/100) car je possède une autre voiture de collection d'une
autre marque équipée d'un L6 essence et la consommation n'est pas du tout la même.
La voiture, à l'achat, avait une radio FM et un petit haut parleur. Cela me suffit amplement
pour suivre l'actualité.

 

Je me suis constitué doucement, au gré des opportunités, la banque de pièces suivante :
- pare brise
- phares avant, arrière, clignotants (cela devient rare pour une 1bis)
- moteur d'essuie glaces
- boitier complet de chauffage de l'habitacle.

 

Je m'y arrêterai car je considère comme indispensables au moins ces pièces en cas
de casseà remplacer d'urgence. Je n'en aurai peut-être jamais besoin, mais "prudence est
mère de sûreté" ! J'ai acheté une console centrale pour habiller l'entre-deux sièges avant et
avoir un peu de rangement. Le compartiment moteur subit un traitement anti corrosion et
beaucoup d'éléments ont déjà été repeints ou vont l'être. Mais le plus dur reste à faire pour
quelqu'un qui n'a que peu de notions en carrosserie, la peinture des passages de roues et
des bas de caisse après préparation de ceux-ci car, comme sur la majorité des capris, la
rouille a gangréné ces parties. Mon beau-père y réfléchit.
Il n'est pas question de la repeindre entièrement car d'une part le restant de la peinture, à
part des points de rouille et de cloque ça et là, est en bon état, et d'autre part la couleur
d'origine me plaît bien.

la voiture est passée en peinture fin mars chez un professionnel, tout le reste ayant été
fait par Claude, mon beau-père, y compris la préparation à la peinture.
Ce sont environ 300 heures qu'il a passé dessus depuis fin décembre (heureusement
qu'il ne m'a pas facturé la main-d'œuvre!). Je suis remonté avec sans problême
et elle est destinée à un usage régulier.

Remerciements à Claude BADIER (Alain BONHOMME et Denis PHILIPPE généreux donateurs).

Stephan

 


Capri Accueil



capri-legend.com

   
 

  Affichage mini 1024 * 768