Ford Capri RS2600 1971
Ma Capri 2.8 injection 1985
Mes anciennes Ford: Capri V6 1978 Taunus Coach 1972 Taunus break 1975
Caractéristiques techniques des Capri de 1969 à 1986.
Liens vers des sites Ford, Taunus, Capri, Granada, Zodiac
Les Capri sur le marché de l'occasion
Histoire du Projet Capri
Diaporama et histoire de la Capri MK I
Diaporama et histoire de la Capri MK II
Diaporama et histoire de la Capri MK III
Photos et caractéristiques des voitures de mes visiteurs.
Annonces du Club Capri Passion: Achat, vente, autos, pièces, Capri, Taunus, Granada, etc ... Forum Capri Vidéo Ford Capri
CAPRI RS2600 Groupe2
1971
SUISSE
 


  

 


CAPRI RS2600 Groupe 2 1971 - SUISSE


Recherche le 1er proproétaire de ma Capri
dont le N° immatriculation était:  5241 FD 69

(Ford (D) Capri RS 2600 - châssis no GAECLY91088 -
mois/année de production juin 1971 -
1ère immatriculation 17.05.1972 en France).

Je suis propriétaire de cette Capri RS 2600 depuis 1986, avec capots
avant et arrière ainsi que portes en polyester et l'ai ensuite immatriculée en Suisse.
Elle vient du Pays de Gex et les anciens propriétaires en sont:
Ducret Pascal, Spiller Alain, Marion Marius, Petitjean Pierrot, Monsieur Marzo,
Patrick Giroud et la concession Renault de Lyon Sud.

En 1975 elle a couru en courses de côtes dans la région et était de couleur
bleu/orange avec les sponsors "fromages Switzerland".
C'est bien Patrick Giroud qui a modifié la carrosserie et préparé l'auto pour les
courses de côtes. Auparavant, il l'avait achetée à la concession Renault de Lyon
Sud alors qu'elle était d'origine, bleu clair RS, de 1ère main et n'avait qu'un peu plus
de 10000 km.
Elle était équipée de jantes Gotti 073 en 9 x 13 et a ensuite été repeinte en noir.

 

Grâce à Patrick Giroud rencontré le 22.7.2004, nous pouvons profiter de
ces deux dernières photos, un merci particulier à ce pilote qui a été
champion d'Europe de la montagne en groupe 1 en 1978, cette fois sur BMW
3.0 CSI et qui a beaucoup couru également en courses de glace (Serre-Chevalier)

- En 1974 avec la carrosserie d'origine de couleur bleue Monza
( code U, light blue non standard) mais déjà engagée en groupe 2 comme
le prouvent l'échappement latéral, l'arceau de sécurité, le coupe-circuit et
les attaches-capot, ...
Elle portait encore cette même plaque quand je l'ai achetée en 1986 ...

 

- la 2ème, en 1975, peinture métallisée rouge/orangé-bleu, en carrosserie
élargie et jantes Gotti 9x13

 

- En 2 occasions, des moteurs 2,8 et 3,0 groupe 2 ont été montés mais ne se
sont pas avérés très fiables, le moteur d'origine a alors été remonté.

"Patrick Giroud, le pilote gessien de l'Ecurie Switzerland (Ecurie associée
à celle de "Thioquant" pour la région de Gex qui elle fait partie de l'ESCA
d'Oyonnax) n'est vraiment pas de ceux que la compétition automobile empêche
de dormir. Son rire cascadant est déjà célèbre dans toutes les courses de
côte, mais ses fantaisies au départ le sont tout autant. On l'a vu à
Treffort, au moment du - Top - de départ .... lever le pouce en l'air et
descendre tranquillement de sa Ford Capri pour réajuster son casque,sous
l'oeil passablement étonné du starter. Heureusement c'était aux essais.
"

Course de côte "Le Pin"
près de Valence
le 25 mai 1975

 

Le Pin, c'est 7 km de virages sur virages qui se ressemblent tous. Ce
parcours très sélectif, au revêtement bosselé, est la pièce maîtresse d'une
des plus belles courses de côte en France.
Avec 152 engagés, un coefficient important, un profil que Guy Fréquelin
classe parmi les 10 meilleurs de France, la course de côte du Beaujolais
semble avoir définitivement atteint les sommets de la spécialité.
La course de côte de Treffort est incontestablement l'épreuve la plus
prisée des pilotes, puisque chaque année, elle réunit plus de 200 voitures !

Pour revenir au groupe 2 de l'époque, dans un essai Capri RS - BMW 3.0 CSL,
le pilote Jean-Louis Lafosse déclarait : au volant des Gr. 2, on retrouve
une joie de piloter que l'on perd en conduisant des engins plus
sophistiqués. Bien qu'elle n'aient rien à envier techniquement au plus
belles voitures de course, protos ou monoplaces, les Gr. 2 sont peut-être
encore plus difficiles à piloter que les premières car non conçues au
départ pour la course, même si elles possèdent un caractère sportif, pour
certaines, et des performances très élevées. D'ailleurs, il est assez
courant que des pilotes de grand prix soient moins rapides en tourisme que
les véritables spécialistes de la discipline.

J'espère que ce texte pourra compléter les photos et rendre compte du
contexte de l'époque. Cette année-la, 1975 donc, Guy Fréquelin a remporté
le Gr. 2 du championnat de France de la montagne sur BMW 2002 devant la
Capri de Dumas, l'Escort de Riche et les 2 Capris de Servel et Frimat. Ces
3 Capri étaient équipées de moteurs 3 litres et atteignaient 300 CV.
Je tiens ici à remercier toutes les personnes qui m'on bien aidé dans mes
recherches (qui continuent avec l'espoir de retrouver le 1er propriétaire
dans la région de Lyon), spécialement  Alain Spiller (Bar du Reculet à Thoiry),
Pascal Ducret, François Haase (photographe professionnel et possesseur de 2
magnifiques Capri engagées en compétition), Patrick Giroud (garage Peugeot
à Rumilly) et bien sûr Philippe, qui gère merveilleusement bien ce site.

A suivre...

Extrait d'Echappements 1975

Modifications:

- 1 pouce (ATS 8 à 9 maintenant)  en plus donc, + 2,54 cm
- déport - 38 mm contre avant -12, donc + 2,6 cm - soit au total 5,14 cm, le tout homologué depuis 1971 !
- le voile extérieur porte le sceau Ford et BBS, il est de 6 pouces, l'intérieur de 3 pouces  (il existe une variante 3,5 et 5,5 pouces mais moins déportée)

 

 

meddlers@netplus.ch

 

Pascal

 


Capri Accueil



capri-legend.com

   
 

  Affichage mini 1024 * 768